Nouvelle formation des whale watchers

01 juin 2022

Du 7 au 10 juin 2022 s’est déroulé en Martinique le recyclage de la formation permettant aux opérateurs commerciaux d’observation des cétacés (ou whale watchers) d’exercer leur activité dans la zone entre 100 m et 300 m autour des mammifères marins. En effet, pénétrer dans cette zone de prudence peut générer un dérangement pour les cétacés. Il faut donc y suivre certaines règles strictes.

Pendant 3 jours, des contenus théoriques ont été rappelés aux professionnels et de nouveaux leur ont été apportés sur des thèmes aussi variés que la cétologie, l’éthologie, la réglementation, la communication, la diversification du discours qu’ils peuvent offrir aux clients en parlant notamment des contes et légendes martiniquais en lien avec la mer, et des autres animaux marins, etc. Une partie pratique s’est déroulée en mer le 4ème jour.

formation thématique

Les whale watchers en formation théoriques pendant 3 jours.

Amandine Escarguel / Office français de la biodiversité

Les whale watchers en formation théoriques pendant 3 jours.

Amandine Escarguel / Office français de la biodiversité

Cette nouvelle formation, plus exigeante que la précédente, avait ainsi pour but de compléter les connaissances des professionnels, de rappeler les consignes d’approche des cétacés, mais aussi de les aider à aller vers une pratique plus durable de leur activité dans le but de limiter les pressions sur les animaux et de respecter l’environnement marin, tout en répondant à l’exigence de qualité de la prestation demandée par la clientèle locale et touristique.

Cette semaine fut également l’occasion de riches échanges entre les whale watchers et les agents du Sanctuaire Agoa et d’autres intervenants, entretenant les liens entre professionnels de la mer et gestionnaires d’aire marine protégée.

formation pratique

Des exercices en mer ont été proposés aux whale watchers.

Amandine Escarguel / Office français de la biodiversité

Des exercices en mer ont été proposés aux whale watchers.

Amandine Escarguel / Office français de la biodiversité

Seuls les professionnels déjà formés par le passé, et dont le whale watching constitue l’activité principale, ont pu bénéficier de cette nouvelle formation.  Au vu du nombre de professionnels du whale watching en Martinique qui reste important et de la pression que cette activité peut constituer sur les cétacés, il n’est pas prévu pour le moment de former des professionnels supplémentaires en Martinique.

Focus sur la réglementation

Pour rappel, seuls les professionnels du whale watching formés par le Sanctuaire et autorisés par la Direction de la mer peuvent s’approcher jusqu’à 100 m des cétacés. Pour les structures et personnes ne disposant pas de cette dérogation, il est strictement interdit de s’approcher à moins de 300 m des animaux, que ce soit sur l’eau, sous l’eau ou au-dessus de l’eau.

 

Pour en savoir plus, consultez la page "Réglementation" ci-dessous.