Un territoire immense

Les îles françaises des Antilles

Le territoire du Sanctuaire Agoa s’étend sur l’intégralité des eaux de la zone économique exclusive (ZEE) de la Guadeloupe, de la Martinique, de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy.

  • La plus au nord, l’île de Saint-Martin, est divisée en deux parties. Sa partie sud, appelée Sint Maarten, est néerlandaise, tandis que sa partie nord, saint-Martin, est française. Saint-Martin est une collectivité d’outre-mer. Elle fait partie de l’Union européenne au titre de son statut de région ultrapériphérique. La ZEE de Saint-Martin représente 1 000 km2
  • L’île de Saint-Barthélemy est également une collectivité d’outre-mer mais ne fait pas partie de l’Union européenne car elle est un pays et territoire d’outre-mer (PTOM). La ZEE de Saint-Barthélemy représente 4 000 km2.
  • Territoire français d’outre-mer, la Guadeloupe est un archipel constitué de 7 îles dont les deux plus grandes sont Grande-Terre et Basse-Terre. C’est un département et une région d’outre-mer dont la ZEE s’étend sur 86 000 km2.
  • La plus au sud, la Martinique, est un département et une région insulaire française administrée dans le cadre d’une collectivité territoriale unique. Sa ZEE s’étend sur 47 000 km2.
Saint-Barthélemy vue du ciel

Saint-Barthélemy, une île d'une superficie de 24km² qui se trouve à 230km au nord ouest de la Guadeloupe, et au sud de Saint Martin.

Franck Mazéas

Saint-Barthélemy, une île d'une superficie de 24km² qui se trouve à 230km au nord ouest de la Guadeloupe, et au sud de Saint Martin.

Franck Mazéas

Saint-Martin vue du ciel

L'île de Saint Martin, située à 250km au nord de la Guadeloupe, est divisée en deux états.

Franck Mazéas

L'île de Saint Martin, située à 250km au nord de la Guadeloupe, est divisée en deux états.

Franck Mazéas

La Martinique vue du ciel

L'île de la Martinqiue.

Morjane Safi / Office français de la biodiversité

L'île de la Martinqiue.

Morjane Safi / Office français de la biodiversité

La Guadeloupe vue du ciel

La baie du Grand Cul-de-sac marin rassemble le nord de la Basse-Terre et l'ouest de la Grande-Terre.

Franck Mazéas

La baie du Grand Cul-de-sac marin rassemble le nord de la Basse-Terre et l'ouest de la Grande-Terre.

Franck Mazéas

La Coopération internationale

Les populations de cétacés sont communes à plusieurs pays, comme par exemple les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) qui fréquentent les eaux du Sanctuaire et de toute la Caraïbe en hiver et sont présentes en Atlantique nord-ouest et nord-est en été.

L’atteinte des objectifs de préservation des mammifères marins du Sanctuaire Agoa repose donc sur la coopération internationale.

La déclaration de création du Sanctuaire prévoit une coopération avec les autres Etats de la Caraïbe et tout particulièrement les parties contractantes à la Convention de Carthagène et à son protocole SPAW, ainsi que les Etats partageant des populations de mammifères marins. L'objectif est de favoriser la mise en place de mesures de protection et de gestion similaires à celles du Sanctuaire Agoa.
Le Sanctuaire développe donc des relations de travail avec d’autres aires marines protégées pour :

  • améliorer la protection et la gestion des espèces migratrices fréquentant plusieurs sites selon la période de l’année,
  • et développer et partager ses compétences techniques dans le cadre d’échanges avec les équipes de ces aires marines protégées partageant les mêmes problématiques.

Dans cet objectif, des jumelages ont été mis en place.

 

crédit photo du bandeau : Franck Mazéas