Le protocole SPAW et la Convention de Carthagène

décembre 2020

La Convention de Carthagène

Les nations caribéennes ont adopté en 1983 la Convention de Cartagena pour la protection et la mise en valeur de l’environnement marin de la Grande Région Caraïbe, seul accord régional légalement contraignant sur l’environnement. 

Trois protocoles traitant de la biodiversité (Specilly Protected Areas and Wildlife – SPAW, 1990), des pollutions d’origine tellurique (Land-based pollutions – LBS, 1999) et des pollutions par les hydrocarbures (1983) complètent et déclinent la Convention.

Le protocole SPAW

Le protocole SPAW suit une approche par écosystème et fournit un cadre légal unique pour la convention de la biodiversité dans la région. Il est reconnu comme instrument important pour l’atteinte des objectifs d’accords mondiaux sur la biodiversité tels que la Convention sur la Diversité Biologique ou la Convention Ramsar.
Signé en 1990, le protocole SPAW a pour objectifs : 

  • la protection, la préservation et la gestion durable des zones qui présentent une valeur écologique particulière,
  • la protection, la préservation des espèces sauvages menacées ou en voie d’extinction ainsi que leurs habitats.

Le protocole comporte d’autres dispositions transversales : 

  • la mise en place d’études d’impact dans le cas de projets et activités pouvant avoir un effet notable sur l’environnement,
  • la possibilité de dérogation aux obligations du Protocole dans le cas d’activités traditionnelles ou de développement,
  • le développement de la recherche scientifique et technique sur les zones et espèces protégées listés sous le Protocole SPAW, et l’échange d’informations entre les Parties au sujet de leurs programmes de recherche/suivi ainsi que la coordination de ces programmes,
  • enfin, le protocole établit les principes pour l’élaboration de mesures, critères et lignes directrices correspondant à ces différents objectifs.

Le protocole SPAW est devenu une loi internationale le 18 juin 2020.
 

Téléchargez le protocole et ses 28 articles.

Le protocole SPAW (pdf - 58.17 Ko)