Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Publication de l'étude de caractérisation des activités d’observation commerciale des cétacés dans Agoa

15/01/2016

L’étude fournit un recensement exhaustif des opérateurs de whale-watching dits « commerciaux » exerçant au sein d'Agoa, un « état zéro » de l’activité sous la forme d’indicateurs socio-économiques et écologiques (qualité des approches, bilan des connaissances, …) dans l’objectif d’assurer son suivi à long terme.

A l’issue de la discussion des résultats, des propositions de gestion sont formulées, au regard des obligations d’Agoa et considérant le travail déjà engagé localement sur ce thème par les différents acteurs concernés.

Assurer le respect de populations de cétacés exploitées et, de fait, l’avenir de l’économie du whale-watching, figure parmi les objectifs prioritaires du plan de gestion I du sanctuaire Agoa. Pour répondre à ces enjeux, l’Agence des aires marines protégées et la DEAL Martinique ont choisi de lancer un diagnostic complet de cette activité.

Vous pouvez télécharger le rapport complet au bas de cette page.

Le whale-watching commercial dans les Antilles françaises, une activité en forte croissance

L’étude montre que le whale-watching s’est fortement développé depuis 2010, le sanctuaire Agoa comptant désormais 29 opérateurs, dont 20 exerçant depuis la Martinique, pour un chiffre d’affaire annuel global estimé à 2 165 000 €.

Les auteurs soulèvent aussi que, malgré les efforts d’acteurs locaux, cette activité croit de manière très rapide (+3,2 opérateurs par an depuis 2010) et non durable (lacunes dans le respect des règles d’approche et des messages transmis à bord notamment).

Evolution du nombre d’opérateurs de whale-watching au sein d’ Agoa depuis 2002 (cliquer sur le tableau).

 

De nombreuses propositions de mesures de gestion pour favoriser une activité respectueuse des cétacés et pérenne.

 

Pour faire face à cette situation, l’étude propose une gamme de mesures de gestion complémentaires dans le temps. La principale consiste en la mise en place d’un régime d’autorisation préalable, dispositif indispensable pour qu’Agoa dispose des moyens lui permettant d’atteindre ses objectifs de gestion durable du whale-watching.

Synthèse des propositions d’actions (cliquer sur le tableau).

Une commission « observation commerciale des cétacés » au sein du conseil de gestion

 

Les résultats de l’étude ont été présentés lors du dernier conseil de gestion d’Agoa, tenu le 6 novembre 2015 à Saint-Martin. A l’issue de cette présentation, les conseillers ont voté la mise en place d’une commission whale-watching qui devra discuter et proposer formellement des recommandations pratiques au conseil de gestion courant 2016. Celles fournies dans l’étude constituent une base de travail. 

Haut de page Retour aux actualités