Partager cette page Imprimer cette page Ajouter cette page à mes favoris Conseiller cette page à un ami Agrandir les caractères Agrandir les caractères Réduire les caractères

Le sanctuaire Agoa officialise son partenariat avec le sanctuaire Yarari

23/03/2017 Coopération - Antilles

Après le Stellwagen Bank National Marine Sanctuary et le Parc marin du Saguenay-Saint-Laurent, le sanctuaire Agoa poursuit son objectif de coopération internationale avec les aires marines protégées dédiées à la préservation des cétacés en formalisant un jumelage avec le sanctuaire Yarari. Déclaré par les Pays-Bas en septembre 2015, Yarari classe les eaux sous juridiction de Saba et Bonaire en sanctuaire pour les mammifères marins et les requins dans le but d’améliorer la connaissance et de renforcer la protection de ces animaux.

La collaboration à grande échelle et transfrontalière est indispensable pour préserver les populations de cétacés qui évoluent d’un espace marin à un autre pour accomplir leur cycle de vie. Ainsi, les baleines à bosse (Megaptera novaeangliae) qui se nourrissent dans le nord de l’océan Atlantique migrent jusque dans les eaux chaudes des Antilles pour se reproduire et mettre bas.

Ce partenariat permettra aux deux aires marines protégées :

  • d’échanger des données techniques et scientifiques,
  • de s’accorder sur des mesures de gestion conjointes,
  • de développer ensemble des projets de sensibilisation,
  • de mutualiser des initiatives de conservation pour les mammifères marins.

Des discussions sont notamment en cours sur le développement d’un observatoire acoustique sur les deux espaces. Agoa et Yarari ont également déposé un projet Interreg Caraïbes de création d’un vaste réseau transfrontalier d’aires marines protégées dédié à la préservation des mammifères marins avec d’autres pays de la Caraïbe.

Haut de page Retour aux actualités